Forum Francophone de la Maison Serdaigle
Forum Francophone de la Maison Serdaigle


Bienvenue chez toi élève de Serdaigle, tu trouveras ici de nombreuses ressources pour t'aider à naviguer dans le fabuleux monde de PotterMore.
De l'exploration des livres à la réalisation de potions en passant par la résolution d'énigmes à faire pâlir notre chère porte d'entrée, tout ce dont tu as besoin se trouve ici !

Les pseudos de l'inspiration

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Invité le Ven 25 Oct - 16:58

Voici donc pour Perle, comme promis. ^^
Un poème dans la nature pour rester fidèle à ceux de Perle.
Bonne lecture !

Lorsque les eaux vives couleront fraîches à mes pieds,
Lorsque les pétales se pareront de perles de rosée,
Lorsque les feuilles voleront et danseront avec le vent,
Lorsque la terre se couvrira d’un manteau blanc éclatant,

J’irai me promener sur des sentiers finement tracés
Je marcherai sur les cendres des feux d’autrefois
Qui brillaient comme des étoiles orangées
Mangeant avidement leur précieux bois.

Je me baignerai dans le vent fluide,
Je volerai dans les légèretés liquides,
Je marcherai sur l’herbe des braises incandescentes,
Je me réchaufferai à la chaleur de la terre ardente.

Dans ce paysage merveilleux,
Qui ne cessera de ravir mes yeux,
Je chercherai Celle pour qui il est fierté,
Celle de qui il est miraculeusement né.

Je scruterai les reflets irisés des gouttes de rosée
Je remuerai les cendres des feux défunts,
Pour trouver ma sorcière, ma fée,
Celle grâce à qui le tout est un.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Noisetierfelicis11881 le Ven 25 Oct - 22:28

Quel beau poème Nacre ! Encore une fois bravo cheers 

Mon texte est bientôt prêt. Comme il est un peu long, je pense que je vais le poster par chapitres^^
avatar
Noisetierfelicis11881
élève de Poudlard

Messages : 311
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 92
Localisation : Dans les nuages

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Invité le Sam 26 Oct - 11:11

Comme c'est beau... Je retrouve comme un esprit au fond de ce poème, similaire à celui que je sentais au fond des miens. J'ai beaucoup aimé !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  VifWild1312 le Sam 26 Oct - 12:05

Ouah j'adore se poème, je suis super contente de connaître autant de poète flower 


Bravo Nacre Smile 


Ecureuil
avatar
VifWild1312
élève de Poudlard

Messages : 342
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 17
Localisation : Au pays des reves

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Invité le Sam 26 Oct - 21:49

Merci beaucoup Noisetier, Perle et Ecureuil pour vos commentaires Very Happy
Perle: Etant donné que tu as été mon sujet d'inspiration, il est normal de retrouver des similitudes entre mon poème et les tiens. ^^ Je m'inspire beaucoup du style de celui ou celle sur lequel j'écris, en fait. Contente que cela t'ait plu. Smile
Noisetier: Eh ben dis donc ! Il doit être vraiment long. ^^ Je l'attends avec impatience.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Noisetierfelicis11881 le Lun 28 Oct - 14:07

Pas de panique, Nacre, il n'est pas si long mais je le peaufine^^ Je l'ai divisé en sept parties assez courtes en fait. C'est toujours un peu "angoissant" de pressentir ce que les lecteurs vont comprendre et si ça correspond avec ce qu'on a voulu dire... J'essaie de le lire aussi objectivement que possible et quand ça coince, je retravaille. Mais parfois je complique aussi. DONC, je pense bien que je vais envoyer le début ce soir (je ne suis pas chez moi pour le moment). A ce soir!
avatar
Noisetierfelicis11881
élève de Poudlard

Messages : 311
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 92
Localisation : Dans les nuages

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Noisetierfelicis11881 le Lun 28 Oct - 19:57

Dans ce texte, vous vous y rentrouvrez peut-être mais tous n’y figurent pas (cette rubrique a de l’avenir!). Voici donc le début:

Il en était à sa huitième tentative quand il leva les yeux du parchemin recouvert de minuscules caractères noirs, bâtonnets mouvants au gré d’une machiavélique incantation dont le nom, « Rune Echo », était déjà pour lui une provocation. Impossible, songea-t-il en retirant ses lunettes de myope, je n’y arriverai pas. Pourtant, dans sa quête minutieuse, il avait l’intime conviction qu’il sauverait ses disciples de l’ignorance et de la duperie dont ils étaient victimes depuis trop longtemps. Le parchemin qu’il tenait entre ses mains gantées allait, il en était certain, lui livrer le sortilège qui déréglait l’écoulement des sabliers géants. Sa noble tâche : jeter un contre-sort d’Equilibrium sur le décompte des points pour permettre à Serdaigle de remporter enfin la coupe des maisons en saine alternance avec ses trois concurrents.
avatar
Noisetierfelicis11881
élève de Poudlard

Messages : 311
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 92
Localisation : Dans les nuages

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Noisetierfelicis11881 le Mer 30 Oct - 21:32

Un vent glacial venu tout droit de Durmstrang s’engouffra en sifflant dans les rouages de l’horloge de la tour d’astronomie vers laquelle il se dirigeait clandestinement. A l’autre bout de la terre, minuit sonnait déjà l’aurore. Et l’aurore lui rappelait immanquablement les chasseurs de magie noire dont il se sentait proche par sa soif de justice mais éloigné par ses piètres performances de duelliste comparées aux leurs. Sous la clarté lunaire, devisant vaguement en lui-même sur l’espace-temps et la relativité, il reprit ses déambulations interdites le cœur lourd. Ses recherches du jour n’avaient abouti à rien. Il traversa la cour, sillonna ensuite les couloirs déserts de l’école, longea les murs ponctués d’armures fatiguées et de torches en veilleuse pour atteindre les hauteurs de sa maison. C’était la nuit et LunaL dormait peu. Il avait juste besoin, pour affronter ces quelques heures d’inconscience, de frôler la froide silhouette de la Dame grise qui deviendrait plus tard sa promise. Il n’était jamais sûr d’obtenir d’elle ce privilège tant sa légendaire humeur était capricieuse. Cette nuit, la caresse fantôme emportera dans son sillon l’épuisement de la journée.
avatar
Noisetierfelicis11881
élève de Poudlard

Messages : 311
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 92
Localisation : Dans les nuages

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Noisetierfelicis11881 le Ven 1 Nov - 10:23

Une nouvelle énigme l’arrêta devant la porte :
« Il est bon quand il est tôt
Quand il est tôt il est petit.
Mais aussi il peut être beau
Quand il est tard, il est fini.
Qui est-il ? »
Un jeu d’enfant pensa-t-il en chuchotant sa réponse. Quand il pénétra dans la salle commune, il ne remarqua pas le feu étrange qui s’animait dans la grande cheminée, jetant des étincelles de glace sur le sol en pierre. Quiconque s’y attardait le temps d’une courte méditation sur son infime chaleur et sa lumière opaline décuplait ses prouesses de duelliste et ses facultés de discernement. Avec beaucoup de chance, le plus audacieux tenterait d’y plonger la main pour en extraire l’unique braise bleue qui se transforme en saphir une fois tous les cent ans. Rares étaient les élèves qui connaissait l’existence de ce feu silencieux, davantage encore ceux qui l’avaient contemplé car il s’exprimait toujours brièvement au beau milieu de la journée ou de la nuit quand ils étaient au cours ou dans leur lit. LunaL ne sut pas ce qu’il manqua cette nuit-là quand il traversa comme à son habitude la pièce d’un seul trait et se dirigea éreinté vers son dortoir. Il s’écroula tout habillé sur son lit à baldaquin et s’endormit à contre cœur car le sommeil signifiait pour lui la totale dépendance, tout son être à la merci d’autres êtres toujours plus obscurs peuplant la pénombre, quand ce n’étaient pas ce cauchemar récurrent qui hantait ses trop courtes nuits. « Mors, mord, mort, more » lui soufflait alors une voix d’outre-tombe au terme d’une course effrénée dans des limbes sans limites. Il rêvait que le monde magique était envahi de Mangemorts qu’il devait combattre jusqu’au dernier. Curieusement, il avait alors la tête d’un loup, portait une cape noire et chevauchait Firenze brandissant la lourde épée de Gryffondor.

avatar
Noisetierfelicis11881
élève de Poudlard

Messages : 311
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 92
Localisation : Dans les nuages

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Noisetierfelicis11881 le Ven 1 Nov - 10:28

Quand il s’éveilla au petit matin, son esprit était plus frais et plus pétillant qu’un lutin des bois. Cette fois, se dit-il, j’en viendrai à bout, dussé-je y laisser ma vue, ma vie. Armé du retourneur de temps acquis aux détours d’une requête alambiquée mais efficace auprès du Professeur McGonagall, il programma sa journée de cours en y intercalant deux séances d’une heure dans la réserve précieuse de la bibliothèque. A défaut du Felix Felicis qu’il n’avait pas réussi à se procurer encore moins à fabriquer, LunaL avait dissimulé dans sa poche une petite fiole remplie de Xeres. Sa grand-mère lui avait décrit les vertus euphorisantes de ce breuvage dont les effets n’étaient pas très éloignés de l’inaccessible potion. L’essayer ne pourrait pas lui faire de tort. Rien que d’y penser, cela le rendait optimiste. Il quitta le réfectoire le cœur grisé.

Dehors, il vit sur le sol l’ombre d’un nimbus inspiré qui dessinait au gré des pâles rayons du soleil les contours nacrés des derniers patroni jaillis la veille de la baguette d’Ollivander, laquelle avait la particularité méconnue d’en produire de nombreuses formes. La cour arrière de sa boutique était, croyait-il, un lieu sûr pour s’entraîner et le nimbus s’y attardait souvent au cours de ses nombreuses pérégrinations. LunaL bien sûr n’était pas au courant du secret d’Ollivander et prit pour des fantaisies météorologiques les prouesses de ce petit nimbus voyageur.

Le temps était à la pluie. Lunal vit passer dans un éclair roux un écureuil qui prit la direction de la cabane d’Hagrid. D’où sortait-il et depuis quand les écureuils passaient-ils par la cour principale pour aller vers forêt interdite? Comme il aurait aimé le suivre dans sa course joyeuse! Pourquoi diable fallait-il toujours qu’il suive les voies laborieuses de la Justice et non les sentiers vivifiants de la Spontanéité? Qu’importe, sa bonne humeur du jour n’allait pas être entamée par ce genre de question existentielle. Il chassa bien vite le doute et se dirigea pour la première fois vers la bibliothèque. Il montra le mot d’autorisation qu’il avait obtenu du Professeur Flitwick au bout d’une heure d’envolée lyrique sur les bienfaits du chant choral dans la formation de tout jeune sorcier, en exprimant bien haut sa fascination pour l’étude comparée des origines de la musique et des sortilèges, étude qu’avait menée son vénérable professeur dans sa jeunesse. Il voulait lire entièrement cet opus de 5000 pages conservé dans la réserve précieuse, comment le vieil érudit aurait-il pu lui refuser une telle sollicitation?
avatar
Noisetierfelicis11881
élève de Poudlard

Messages : 311
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 92
Localisation : Dans les nuages

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Noisetierfelicis11881 le Sam 2 Nov - 20:58

La table où il avait l’habitude de s’installer était occupée par deux fantômes qu’il n’avait jamais vus auparavant. Rivière d’Ombre et Sorcière de Cendre, ainsi qu’ils s’interpelaient, devisaient sur leur aspect et leur passé glorieux, rivalisant de gris et de reflets argentés, les plis de leurs robes translucides ondoyant comme les tranches d’un livre ancien. Le premier finit par disparaître dans une plainte prolongée « iiillliouououh ». Quant à la seconde, elle fit rouler sur sa joue de poussière une jolie perle irisée, immatérielle comme les souvenirs. Sans doute pleurait-elle mais LunaL n’eut pas le courage de l’aborder et alla s’installer deux tables plus loin avec l’énorme ouvrage « Musique et sortilèges, d’où venez-vous ? » qu’il ouvrit à la page 394. Il reprit alors le déchiffrage du précieux parchemin qu’il avait glissé là la veille dans le plus grand secret. Les mots avaient bien sûr changé de place, certains agissaient sans surprise comme des échos, se répétant plusieurs fois avant de s’évanouir. Il fallait tout mémoriser pour aborder la suite qui pouvait très bien remonter quelques lignes et s’emboîter sur le chapitre précédent, s’imbriquant au hasard comme les escaliers de l’école. Les runes étaient fort anciennes et demandaient une érudition que possédait heureusement notre ami. Quelques unes cependant lui échappaient et un effort d’interprétation supplémentaire ne faisait qu’accroître la difficulté. Dans la confusion, LunaL était persuadé qu’elles agissaient sciemment contre lui. Ou que le sorcier qui avait jeté l’incantation l’avait fait pour le narguer. Il n’avait peut-être pas tort...

Soudain, une fenêtre s’ouvrit à la volée et un hibou fit son apparition. Il fonça droit sur lui. LunaL eut juste le temps de baisser la tête pour le laisser passer, de la relever pour la baisser à nouveau car le rapace fit demi-tour pour s’enfuir. La fenêtre se referma dans la tempête de son vol exubérant et le silence s’imposa à nouveau. Il était pile dix heures. Il restait peu de temps. LunaL passa une main nerveuse dans ses cheveux et reprit son travail de copiste, inébranlable. Quelques mots semblaient prendre forme peu à peu, il joua avec eux comme on joue avec un rubik moldu, tenta toutes sortes d’algorithmes afin de recomposer le puzzle littéraire. Puis il referma le volume emprisonnant à nouveau le parchemin récalcitrant et il se leva car il ne voulait pas rater le cours de potion.

avatar
Noisetierfelicis11881
élève de Poudlard

Messages : 311
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 92
Localisation : Dans les nuages

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Noisetierfelicis11881 le Dim 3 Nov - 20:12

Avant de quitter la bibliothèque, bien à l’abri des regards derrière un rayonnage déserté de livres monstrueux, il extirpa la petite fiole de sa poche et tenta une gorgée. L’effet fut immédiat. Une flamme rose embrasa ses joues pâles et un sourire radieux s’affichait déjà sur ses lèvres. Une gorgée entraînant l’autre, c’est hilare qu’il rejoignit la salle des cachots, insensible au regard glacial que lui jeta le Professeur Rogue. Ce dernier lui imposa la tâche humiliante de manipuler tous les produits urticants durant les deux séances ininterrompues de cours. "Autant se vautrer dans un champ d’orties en plein été" pensa-t-il douloureusement. Il ressortit écarlate de l’épreuve. Madame Pomfresh (Pompom pour les rares intimes dont il était) lui appliqua sur le visage et les mains un Baume de Lewisie Brûlante qui calma les irritations. Il quitta l’infirmerie, l’esprit dégrisé.

Marchant comme un automate, il fit inconsciemment un détour par le terrain de quidditch en rêvant à l’improbable victoire de l’équipe qu’il supportait, mais bien sûr à cette heure, il n’y avait pas âme qui vive. Il ralentit en regardant fixement devant lui et s’arrêta stupéfait. Dubois avait oublié son coffre! LunaL s’en approcha et ne put résister à l’envie de l’ouvrir. Il prit le souafle dans les mains, caressant doucement le grain de cuir rouge. Il le lança en l’air. Au moment où il le rattrapa, un niffleur jaillit de son terrier et se rua vers le vif d’or. Sans réfléchir, LunaL tenta de l’assommer avec le souafle mais le niffleur le lui arracha des mains, l’emportant dans les profondeurs de la terre. Médusé, LunaL luttait intérieurement pour ne pas affronter le visage en colère de Dubois qui surgit soudain derrière lui en hurlant « Accio souafle »! Comment n’y avait-il pas pensé? Le souafle ressortit de terre et LunaL le saisit au vol. « Bien joué mon grand ! - souriait Dubois - Je n’aurais pas dû oublier mon matériel. Toujours aussi curieux en tout cas. Bon, puisque tu es là, tu vas m’aider à le ramener ». LunaL ne se fit pas prier. Quand ils eurent rangé le coffre, il retraversa le terrain à grandes enjambées. Direction : la bibliothèque.

avatar
Noisetierfelicis11881
élève de Poudlard

Messages : 311
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 92
Localisation : Dans les nuages

Revenir en haut Aller en bas

suite et fin

Message  Noisetierfelicis11881 le Dim 3 Nov - 20:16

Lumos fut le premier mot qu’il put dégager de cet imbroglio de lettres lunatiques. Il tâtonna encore de longues minutes avant de dégager le suivant Oblitesco. Uruz fut le troisième. Et l’heure s’achevait quand, dans une arabesque fulgurante, Libra lui sauta aux yeux. Soudain, tout le texte s’évanouit excepté ces quatre lettres : L O U L. "Nom d’un Pansedefer Ukrainien" s’exclama-t-il tout haut ! Il referma le gros volume sur le parchemin hors d’usage et quitta joyeusement la salle de lecture. Dès à présent, il fallait imaginer le stratagème qui lui permettrait de jeter le contre-sort sans se faire remarquer, ce qui n’est pas une mince affaire, les sabliers géants attirent élèves comme professeurs à tout moment de la journée. Il faudrait donc agir de nuit. En attendant, il lui restait un peu de temps pour rendre une petite visite à son ami Hagrid.

Il le trouva tout près de sa cabane penché sur une haie d’aubépine. Hagrid expliqua à LunaL- qui n’avait rien demandé - la dernière lubie du Professeur Chourave. Elle prétendait que les vertus médicinales réputées de cette plante pour le cœur humain pourraient peut-être aussi agir sur les autres plantes. Elle mettait au point un philtre de fertilité végétale qui favoriserait selon elle la circulation de la sève des plantes greffées. Ce qui intéressait Hagrid, c’étaient plutôt la variété d’oiseaux qui venaient s’y abriter et l’éloignement de la foudre qui ne tombe jamais sur l’aubépine. LunaL se dit à nouveau qu’il apprenait davantage de ses visites au garde-chasse que de certains cours soporifiques de trop nombreux professeurs à Poudlard. Le cours du Professeur Binns l’attendait.

Nul ne sait ce que LunaL a vraiment déchiffré ni comment il va s’en servir. Il se gardera bien de nous révéler son grand secret mais nous saurons à la prochaine remise de la coupe des maisons s’il a réussi son entreprise.

MERCI LUNAL !!! 30 mars 2014


Dernière édition par Noisetierfelicis11881 le Dim 30 Mar - 19:07, édité 2 fois
avatar
Noisetierfelicis11881
élève de Poudlard

Messages : 311
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 92
Localisation : Dans les nuages

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Maléficeorme18311 le Jeu 7 Nov - 20:25

Ma Noi, l'histoire s'arrête la ???
avatar
Maléficeorme18311
élève de Poudlard

Messages : 899
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 27
Localisation : Dans les montagnes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  VolStorm10636 le Ven 8 Nov - 14:53

Noisetierfelicis11881 a écrit:Il était pile dix heures.
Noisetier m'a mis dans son histoire !
avatar
VolStorm10636
élève de Poudlard

Messages : 95
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 18
Localisation : Poudlard.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  PhénixThorn26059 le Ven 8 Nov - 17:16

Euh...je peux...?
Phény qui arrive toute timide Embarassed 
avatar
PhénixThorn26059
élève de Poudlard

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 82

http://forumpoudlard.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  VifWild1312 le Ven 8 Nov - 18:15

Merci Ma Noisette pour ta très belle histoire qui fait allusion à plusieurs personnes du forum flower 



Bisous Bisous 


Ecureuil
avatar
VifWild1312
élève de Poudlard

Messages : 342
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 17
Localisation : Au pays des reves

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  EspritLutin6070 le Ven 8 Nov - 20:45

Noisetierfelicis11881 a écrit:Quand il s’éveilla au petit matin, son esprit était plus frais et plus pétillant qu’un lutin des bois.
Moi aussi je me suis reconnu ^^
Mais pour mon cas se serait : Quand je me réveille au petit matin, mon esprit est aussi frais et plus pétillant qu’un lutin qui boit. Rolling Eyes 

Encore bravo ma Noisette



avatar
EspritLutin6070
Préfet(e) en Chef

Messages : 645
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 27
Localisation : Dans la salle commune de Serdaigle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Noisetierfelicis11881 le Ven 8 Nov - 21:46

Merci à vous!

Loul: à suivre à la prochaine coupe des maisons sur Pottermore ^^
Pill: pile mais aussi vol et tempête (storm), tes passages en coup de vent dans la BP... tes apparitions éclairs, il faut croire que ça m'a inspiré!
Mon Esprit Lutin (des) boit drunken  affraid 
Écureuil et Phéni: 17 membres du forum se sont introduits avec LunaL dans cette histoire, ce qui n'est pas rien ! J'espère les retrouver ainsi que d'autres membres dans d'autres histoires bounce 
A vos plumes !!

PS Au fait Phéni, tu peux... mais tu pensais à quoi?
avatar
Noisetierfelicis11881
élève de Poudlard

Messages : 311
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 92
Localisation : Dans les nuages

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Maléficeorme18311 le Sam 9 Nov - 10:48

XD Lutin bien vu pour l'esprit d'un lutin qui boit !
avatar
Maléficeorme18311
élève de Poudlard

Messages : 899
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 27
Localisation : Dans les montagnes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  PhénixThorn26059 le Sam 9 Nov - 13:13

Ben, en fait j'aimerais bien essayer mais j'ose pas... Embarassed
Phény cherry
avatar
PhénixThorn26059
élève de Poudlard

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 82

http://forumpoudlard.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Maléficeorme18311 le Sam 9 Nov - 14:38

Phény ne crains rien et lance toi Smile
avatar
Maléficeorme18311
élève de Poudlard

Messages : 899
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 27
Localisation : Dans les montagnes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  PhénixThorn26059 le Sam 9 Nov - 14:57

C'est pour RiverLicorne, ma Riverelle! I love you
Un jour, une belle licorne au crin pur, se baladait paisiblement dans la forêt interdite. Sous ses airs de princesse sage et disciplinée, elle était comment dire...diabolique. Mais dans le bon sens! Certes, elle était casse l'ambiance mais, elle était dotée d'une gentillesse inouïe. Donc, elle se baladait, en se demandant où elle allait pourrir l'ambiance. Car elle en était fière de son don! Mais c'est comme ça qu'on l'aime! Elle découvrit un coin inexploré. Une rivière couleur argent coulait lentement et divinement entre les arbres. Riverelle la suivit et découvrit une clairière. La clairière de la rivière. Aimant bien mélanger l'anglais et le français, elle décida d'appeler la clairière River.

Bon voilà c'était pourri mais bon...c'est tout!
Phény pas sûre d'elle
avatar
PhénixThorn26059
élève de Poudlard

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 82

http://forumpoudlard.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Maléficeorme18311 le Sam 9 Nov - 15:01

Bah tu vois c'est pas si pourri que tu le dis Smile
avatar
Maléficeorme18311
élève de Poudlard

Messages : 899
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 27
Localisation : Dans les montagnes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  PhénixThorn26059 le Sam 9 Nov - 15:03

Ah bon? Ah ben...merci alors!^^
Phény cherry
avatar
PhénixThorn26059
élève de Poudlard

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 82

http://forumpoudlard.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pseudos de l'inspiration

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum